Visa de travail pour l'Australie: ce qui va changer en mars 2018

En mars 2018, le Temporary Work (Skilled) visa (subclass 457 ) sera supprimé et  remplacé par un tout nouveau visa: le "Temporary Skill Shortage" (TSS) visa.

Le visa TSS comporte 2 options: une option court terme dont la durée maximum est de 2 ans et une option moyen-terme qui peut aller jusqu'à 4 ans.

Ce visa est destinée à aider les entreprises australiennes à recruter dans les métiers en demande.

Ce nouveau visa fait partie d'un train de nouvelles réformes menées par le gouvernement australien et destinées à renforcer l'intégrité et la qualité des programmes sponsorisés par les employeurs australiens et facilitant l'entrée en Australie de main d'oeuvre qualifiée, temporaire ou permanente, 

 

Les réformes principales sont les suivantes:

  • L'introduction du nouveau visa TSS basé sur de nouvelles conditions, telles que:
    • une nouvelle liste de métiers en demande plus précise et mieux alignée sur les besoins du marché du travail australien;
    • une condition pour les candidats à ce visa de justifier d'au moins deux ans d'expérience professionnelle dans le métier considéré;
    • une condition pour les employeurs de verser un salaire au taux du marché australien et de respecter le seuil fixé par le "Temporary Skilled Migration Income Threshold" (TSMIT) 2 qui garantit que les travailleurs étrangers ne puissent être engagés à des conditions inférieures à celles des travailleurs australiens
    • une obligation de recruter prioritairement sur le marché australien, sauf dans les cas où une obligation contractuelle internationale s'applique;
    • la possibilité de renouveler le visa une seule fois en option court terme;
    • la possibilité de renouvellement du visa sur place avec éligibilité à la résidence permanente après 3 ans dans le cadre de l'option moyen-terme du visa;
    • un test de vérification de non discrimination pour s'assurer que les employeurs n'agissent pas au préjudice des droits des travailleurs australiens;
    • l'obligation de s'acquitter d'une redevance auprès du fond australien de formation continue (Skilling Australians Fund);
    • obligation de soumission des numéros fiscaux (Tax File Numbers - TFN) auprès du département d'immigration et de protection des frontières et vérification des données par les services fiscaux australiens;
    • fourniture d'un casier judiciaire vierge.

  • Des conditions d'éligibilité plus strictes pour l'octroi de visas permanents sponsorisés, notamment:
    • niveaux minimum en anglais plus élevés;
    • la justification pour les candidats d'au moins 3 ans d'expérience professionnelle;
    • les candidats doivent avoir moins de 45 ans au moment de la demande;
    • l'obligation de s'acquitter d'une redevance auprès du fond australien de formation continue;
    • l'obligation de rémunérer au taux du marché australien et de respecter le seuil de revenu minimum pour la main d'oeuvre qualifiée étrangère temporaire (TSMIT).

  • Les régions isolées d'Australie continueront de bénéficier de concessions à ces règles, notamment:
    • l'accès à une liste plus étendue de métiers en demande reflétant leurs besoins spécifiques;
    • l'exemption des frais de nomination et extension de la limite d'âge pour certains métiers.






Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2017-12-29






Commentaires