Le journal de criminologie édité par UQ se classe au 3e rang mondial

 

Un journal universitaire édité par une criminologue de l’Université du Queensland se classe désormais au troisième rang mondial dans son domaine.

Lorraine Mazerolle, professeure à la School of Social Science et au Life Course Centre administré par l'Université Queensland, est  rédactrice en chef du Journal de Criminologie expérimentale. Ses travaux de recherche portent notamment sur le maintien de l'ordre, la répression des infractions en matière de drogue, le contrôle judiciaire de la criminalité et la prévention du crime.

Lorraine Mazerolle a déclaré que le journal, publié par Springer, est le journal officiel de la division de criminologie expérimentale de l'American Society of Criminology et se concentre sur la recherche de haute qualité dans le développement d'une politique criminelle et judiciaire fondée sur des preuves.

" Atteindre la troisième place est une grande réussite dans le monde de la criminologie et de la justice pénale et donne une impulsion majeure à la réputation internationale de l'Université du Queensland dans le domaine", a déclaré la professeure Mazerolle.

« Cette performance dans notre classement mondial est le résultat de la croissance soutenue de la revue dans son ensemble, plutôt que de la popularité d'articles isolés."

" Ce classement international en hausse reflète également la volonté novatrice de la revue de créer une bibliothèque de faits prouvés permettant de mieux comprendre les problèmes liés à la criminalité et d'y faire face." Le professeur Mazerolle a déclaré que le classement des impacts totaux par la revue avait considérablement augmenté, passant de 2,170 en 2016 à 3,912 pour l'année 2017.

La revue a également reçu un total de 993 citations internationales l'année dernière.

« Notre succès est le fruit d’un effort d’équipe et je voudrais tout particulièrement saluer les contributions de deux des rédacteurs associés de la revue, à l'Université du Queensland, Sarah Bennett et Emma Antrobus.»

La professeure Mazerolle a déclaré qu'en tant que rédactrice en chef, elle avait encouragé la soumission de courts articles en plus des longs articles traditionnels du journal.

 

« Nous nous sommes également efforcés de créer des numéros thématiques reflétant un sujet particulier afin d’augmenter le nombre de lecteurs de la revue, à la fois parmi les universitaires et les praticiens.

« Je suis très fiere de la croissance continue de la revue et de son impact mondial, de la grande qualité des rapports d’évaluation par les pairs, de la volonté des auteurs de participer au processus d’évaluation par les pairs et de la qualité des publications produites», a déclaré le professeur Mazerolle.

L'American Society of Criminology lui a récemment décerné le prestigieux prix Sellin-Glueck 2018, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l'érudition et au travail professionnel en criminologie.

Le prix sera décerné à Atlanta lors de la séance plénière de remise des prix de l'assemblée annuelle de l'American Society of Criminology de 2018 en novembre.

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes

Université du Queensland




Auteur: Yasmina Slimani
Date de Publication: 2018-7-31






Commentaires

Article sans commentaire.