La stigmatisation sociale est source de problèmes de santé chez les minorités LGB australiennes

 

Les recherches menées par l'Université du Queensland ont révélé que les Australiens lesbiennes, gays et bisexuels (LGB) présentent d’avantage de problèmes de santé dans les régions où une majorité d’électeurs a voté contre le mariage homosexuel.

L’étude, parmi les premières du genre réalisée en dehors des États-Unis, a permis de relier HILDA Surveydata de 15 000 personnes aux résultats du vote par correspondance sur le mariage homosexuel.

Le Dr Francisco Perales de l’Institut de recherche en sciences sociales de la UQ a déclaré que la stigmatisation à l’encontre des personnes identifiées comme lesbiennes, gays et bisexuelles était un facteur clé expliquant leur problèmes de santé.

« Les personnes LGBT vivant dans des circonscriptions électorales ayant des pourcentages plus élevés d’électeurs « non » dans le sondage par correspondance de 2017 ont déclaré des problèmes de santé générale, de santé mentale et de bien- être, inférieurs à ceux des personnes LGB vivant ailleurs », a déclaré le Dr Perales.

L'étude a révélé que les hétérosexuels jouissaient d'une meilleure santé et d'un bien-être général plus élevés. Cependant, ces différences diminuaient ou disparaissaient dans les régions où l'électorat révélait des taux de soutien plus élevés aux mariages de même sexe. Les résultats indiquent clairement qu’un manque de soutien social aux personnes lesbiennes, gays ou bisexuelles, ont eu un impact direct en matière de santé.

Le Dr Perales a déclaré que le stress des minorités - ou les pressions individuelles subies par les membres des groupes minoritaires - était la principale source des problèmes de santé.

Le Dr Perales a déclaré que les résultats avaient des implications importantes sur l'élaboration de politiques sociales visant à améliorer les conditions et le statut social des personnes LGB australiennes.

« Nos résultats soulignent la nécessité d'interventions qui réduisent la discrimination complexe à laquelle sont confrontées les personnes LGB et augmentent le soutien social disponible pour elles », a déclaré le Dr Perales.

Le Dr Perales est boursier du Discovery Award (Early Career Researcher) du Conseil australien de la recherche. L'étude, co-écrite par l'étudiant Abram Todd, est publiée dans Social Science & Medicine.
https://doi.org/10.1016/j.socscimed.2018.05.015

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes




Auteur: Yasmina Slimani
Date de Publication: 2018-6-04






Commentaires

Article sans commentaire.