Les données massives au centre des réseaux énergétiques

 

Les experts de l'Université du Queensland en science des données, conception d’expérience utilisateur et systèmes énergétiques, travaillent au développement de la première plate-forme mondiale de données qui exploitera les informations de potentiellement des millions de ménages.

Le projet s’appuiera sur les installations de recherche en énergie solaire de classe mondiale de l’Université du Queensland, le savoir-faire de l’industrie locale et le soutien du gouvernement.

Des chercheurs du département d’informatique et du génie électrique de l’Université du Queensland développent actuellement un système permettant une analyse en profondeur et en temps réel ainsi que le contrôle de l'énergie domestique.

Les informations collectées seront transmises à un concentrateur Big Data sécurisé géré par Redback Technologies, une entreprise basée à l’Université du Queensland, et seront utilisées pour fournir des informations instantanées aux clients Redback.

Le professeur Xiaofang Zhou, professeur à UQ, a déclaré que les données massives collectées permettraient également de surveiller des systèmes entiers et seraient utilisées par les détaillants d’énergie pour garantir des réseaux plus fiables et plus sécurisés.

"Les consommateurs pourront prendre le contrôle de la production, du stockage et de la consommation d'électricité de leur ménage et devraient voir d'importantes réductions de leurs factures d'électricité", a déclaré le professeur Zhou.

« L'analyse des données massives collectées fournira des informations sur les tendances individuelles et du système et, grâce à l'apprentissage automatique, l'outil sera en mesure de prédire et de prendre des décisions sur la manière dont les consommateurs peuvent utiliser au mieux leur énergie.

"Ces données seront mises à la disposition des entreprises indépendantes, les chercheurs s'attendant à une augmentation du nombre de nouvelles applications dans le domaine de l'analyse énergétique nationale", a déclaré le professeur Zhou.

L’équipe de recherche de UQ travaille sur le projet en collaboration avec des partenaires de l’industrie, notamment Redback Technologies, Energy Queensland et Springfield City Group.

Le professeur Tapan Saha, responsable du groupe UQ Power and Energy Systems, a déclaré que la plate-forme apporterait des avantages considérables aux clients gérant leur propre consommation d'énergie.`
"Cela contribuera à accroître la pénétration des énergies renouvelables dans le réseau et à relever certains des défis énergétiques majeurs auxquels le secteur est confronté."

Peter Price, directeur général d'Energy Queensland pour la sécurité et la performance des installations, a déclaré que le développement de ces nouvelles solutions technologiques transformerait le réseau existant en un réseau intelligent et offrirait des résultats plus fiables pour les clients.
"L'intégration de l'analyse de données massives dans notre gestion de réseau a de nombreuses utilisations potentielles et nous n'avons même pas encore commencé à entrevoir tout ce qu’il va être possible de faire", a-t-il déclaré.

Le Dr Stephen Viller, chercheur en conception de l'expérience utilisateur, a déclaré que la sécurité et la confidentialité des données étaient essentielles au succès d'un tel outil.
« Les consommateurs doivent d’abord pouvoir faire confiance à la technologie et donner un sens à ce qu’elle essaie de faire, puis nous pouvons les convaincre d’aller plus loin avec des informations utiles et des visualisations attrayantes. »

Le Dr Richard Eden, directeur général du groupe Springfield City, a déclaré que ce projet était un développement stimulant dans les domaines de l'énergie solaire et du stockage.
« Nous sommes ravis de contribuer à ouvrir la voie avec le gouvernement du Queensland et d'autres partenaires innovants du secteur de l'énergie."

La ministre de l'Innovation, Kate Jones, a annoncé cette semaine un investissement de 4 millions de dollars dans le projet dans le cadre d'une subvention du programme de plate-forme technologique.

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2018-2-12






Commentaires

Article sans commentaire.