Un million de dollars de subventions pour développer la médecine du bush

La médecine traditionnelle du bush australien se rapproche du marché grâce à un financement d' un million de dollars destiné à permettre l'exploration de la commercialisation de produits naturels indigènes du nord de l'Australie.

Les fonds, annoncés par le Centre de recherche coopérative pour développer le Nord de l'Australie, soutiendront des initiatives telles que la recherche de l’Université du Queensland sur les avantages médicinaux des plantes indigènes.

La professeure agrégée Joanne Blanchfield a déclaré que le projet réunirait des recherches et des expériences, mettant en avant les plantes indigènes comme une ressource biologique, culturelle et économique importante.

"La flore unique de l'Australie offre une source riche mais sous-explorée de plantes médicinales", a-t-elle déclaré.

« Il est passionnant de se lancer dans cette exploration avec les conseils et la connaissance des gardiens traditionnels du pays.

« Grâce à l'application de la science moderne aux connaissances autochtones, nous pouvons potentiellement développer de nouveaux produits de santé révolutionnaires, aux côtés des communautés autochtones.»

L’école de chimie et de biosciences moléculaires de UQ sera l’un des deux centres en Australie où les plantes indigènes seront évaluées pour leur potentiel de développement de médicaments.

Le professeur adjoint James De Voss, chef d'établissement, a déclaré qu'il était impatient d'étendre le rôle des médicaments australiens indigènes à l'échelle internationale.

" Les gens reconnaissent facilement les bienfaits des produits tels que l'huile de l'arbre à thé (tea tree oil), l'huile d'eucalyptus et la prune de Kakadu, mais nous espérons ajouter un certain nombre de nouveaux médicaments à cette liste", a-t-il déclaré.

« Nous espérons que les produits que nous allons développer et aider à commercialiser à la suite de cette recherche vont apporter une valeur ajoutée significative au secteur de la médecine du bush.

« En outre, cela pourrait également créer des opportunités pour le développement de la main-d'œuvre autochtone, le développement régional durable dans le nord de l'Australie et la création de produits d'exportation 100% australiens.

Le projet a été présenté comme une opportunité de "pollinisation croisée" de connaissances traditionnelles développées et démontrées grâce à des recherches scientifiques de pointe.

« Nous sommes impatients de découvrir de nouveaux composés, guidés par les connaissances traditionnelles développées au cours de milliers d'années», a déclaré le professeur De Voss.

« Ensemble, nous pouvons faire progresser les connaissances scientifiques et, espérons-le, créer de nouvelles solutions en matière de santé développées à partir des connaissances traditionnelles, pour éventuellement partager nos solutions développées localement dans le monde entier.»

Le projet est une collaboration entre l'université du Queensland, le centre de recherche coopérative pour le développement de l’Australie septentrionale, l’école de recherche sur la santé Menzies, Traditional Homeland Enterprises et Integria Healthcare.

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes

Université du Queensland




Auteur: Yasmina Slimani
Date de Publication: 2018-11-05






Commentaires

Article sans commentaire.