UQ veut faire du bien être mental de la communauté universitaire une priorité

La santé mentale des étudiants et du personnel universitaire fera partie des priorités à l'Université du Queensland à compter de cette année.

Le professeur Peter Høj, vice-chancelier et président de l’université du Queensland, a déclaré que la stratégie pour la santé mentale de l'UQ (2018-2020) reconnaissait la nécessité d'inclure la santé mentale dans les activités principales de l’université pour soutenir le personnel et les étudiants et leur permettre de réaliser leur potentiel.

La stratégie, élaborée en consultation avec l'ensemble de la communauté UQ, s'appuie sur des études telles que le rapport Orygen Under the Radar et les meilleures pratiques internationales.

Le professeur Høj a déclaré que UQ était en train d'adopter un modèle de soins échelonnés qui utilisait des stratégies et des interventions fondées sur des preuves factuelles pour changer la culture et adapter le soutien aux besoins individuels.

« UQ encourage ses employés à adopter des comportements positifs en matière de santé qui améliorent le bien-être et à demander de l'aide rapidement s'ils en ressentent le besoin», a déclaré le professeur Høj.

« En agissant ainsi, nous espérons avoir un impact positif sur notre pays, ainsi que sur la manière dont la santé mentale est décrite et prise en compte dans la communauté humaine au sens large."

Un groupe de travail sur la santé mentale supervisera l'élaboration, la mise en œuvre et l'évaluation de la stratégie, avec un suivi régulier pour s'assurer qu'elle atteint ses objectifs.

« Nous sommes attachés à une approche durable et multifacettes pour transformer la culture afin de promouvoir une meilleure santé mentale », a déclaré le professeur Høj.

« Les initiatives axées sur les besoins de l'ensemble de notre communauté incluront la sensibilisation, le renforcement des capacités et la promotion de la santé mentale, et nous élaborerons des plans d'action détaillés répondant aux besoins des étudiants et du personnel.»

Un système de détection précoce sera mis en place pour aider à identifier les étudiants qui pourraient avoir besoin d'un soutien supplémentaire. UQ formalisera des partenariats et un cadre de référence avec des fournisseurs externes de soutien en santé mentale tels que Headspace.

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2018-4-24






Commentaires

Article sans commentaire.