Les universités s'unissent pour trouver les moyens d'attirer plus de femmes vers le métier d'ingénieur

 

Sous la direction de l’Université du Queensland, 17 universités australiennes et néo-zélandaises participeront à l’atelier biennal de collaboration organisé par UQ - "Etudes d'Ingénieur, un avenir pluriel" , qui se tiendra à Melbourne les 11 et 12 octobre.

Les représentants des universités partageront leurs idées et leurs initiatives dans le but d'atteindre un objectif commun à long terme: qui est de  voir la participation des femmes dans les métiers de l'ingénieur, augmenter globalement dans le Pacifique Sud.

La professeure Vicki Chen, doyenne de la Faculté des sciences de l'ingénierie, de l'architecture et des technologies de l'information, a déclaré que UQ était la première université à offrir un programme visant à augmenter le nombre de femmes en ingéniérie, et qu'elle espérait que d'autres universités feraient de même.

« Nous souhaitons un changement systémique généralisé pouvant profiter à l'industrie et à la communauté australienne et mondiale, et pas seulement à UQ, et nous sommes convaincus que les écoles, les universités et l'industrie doivent collaborer pour y parvenir», a-t-elle déclaré.

"Cet atelier est l'occasion idéale pour les principales universités australiennes et néo-zélandaises d'unir leurs forces et de générer davantage de diversité des sexes dans les métiers de l'ingénieur."

Peter McIntyre, PDG d'"Engineering Australia", ouvrira la conférence et exposera les moyens clés permettant aux acteurs de l’industrie, des gouvernements et du monde universitaire de travailler ensemble pour accroître la diversité de la profession.

«Il est essentiel que davantage de femmes exercent cette profession. il y aurait trop de talent inexploité si nous ne réalisions pas cela », a-t-il déclaré. "Nous devons fondamentalement redéfinir les perceptions de notre société vis à vis du travail des ingénieurs."

Le symposium abordera l'engagement des étudiants potentiels et actuels, ainsi que la collaboration avec les enseignants et les influenceurs, dans le but d'une approche cohérente et continue visant à créer un impact transformationnel sur le secteur.

Soutenu par Rio Tinto, l’Australian Power Institute, Powerlink et Energy Queensland, le programme "Women in Engineering" de UQ a pour objectif d’augmenter de 30% le nombre de femmes inscrites à des programmes d’ingénierie d’ici 2023.

Pour plus d’informations, visitez le site Web du programme Women in Engineering de UQ

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes

Université du Queensland




Auteur: Yasmina Slimani
Date de Publication: 2018-10-04






Commentaires

Article sans commentaire.