UQ en tête de l'Australie au classement CWTS Leiden

L'Université du Queensland a été reconnue comme la meilleure université australienne (et 28ème mondiale), au classement 2018 CWTS Leiden, pour la qualité de sa recherche.

En 2013-2016, UQ a publié 11 793 publications dans des revues reconnues, dont 183 dans le top 1% des publications les plus citées, ce qui place UQ au 28e rang mondial, soit cinq places de mieux que l'an dernier.

Le professeur Peter Høj, vice-chancelier et président, a déclaré que la performance exceptionnelle de l’Université dans le classement de Leiden adressait un message fort aux partenaires et collaborateurs potentiels : l’université du Queensland produisait, dans toutes ses disciplines d’enseignement, une recherche de haute qualité, et fréquemment citée.

« Le classement de Leiden ne repose pas sur des données obtenues d’enquêtes sur la réputation, sur le nombre de lauréats du prix Nobel, ni sur les informations fournies par les universités elles-mêmes. Il se concentre entièrement sur l'impact scientifique et la collaboration », a déclaré le professeur Høj.

« Selon ce critère de mesure, aucune autre université australienne n'a obtenu plus de citations de recherche que UQ. « Sur les 938 universités de 55 pays classés par Leiden, seules 27 institutions publient davantage de recherches citées dans le top 1%.

« C’est un résultat formidable et je félicite nos chercheurs pour la qualité de leur travail et les efforts qu’ils ont déployés pour transférer ce travail dans l’intérêt des populations du monde entier.»

Le professeur Høj a déclaré qu'un certain nombre d'universités australiennes obtenaient d'excellents résultats dans ce classement.

"Si les chefs d'entreprise et les leaders du secteur veulent nouer des partenariats avec des universités capables de former des équipes d'experts dans un large éventail de disciplines, l'Australie est un endroit formidable à explorer", a-t-il déclaré.

UQ était également la première université australienne dans les catégories de recherche des sciences de la vie et de la terre, des sciences sociales et des sciences humaines, telles que mesurées par les publications figurant dans le premier 1% mondial.

Le classement des sciences de la vie et de la terre de l’Université est passé de la 18ème à la 11ème place mondiale avec 2453 publications dans des revues reconnues, dont 42 dans le top 1% les plus citées.

Les sciences sociales et humaines de l’Université de Québec ont bondi de 14 places - de 44 en 2017 à 30 cette année - avec 1634 publications dans des revues reconnues, dont 23 dans le premier pour cent le plus souvent cité.

Le classement CWTS Leiden de 2018 mesure l'impact des publications de recherche et des collaborations d'universités du monde entier. Il est basé sur les publications indexées Web of Science. Ce système de classement diffère des autres en ce sens qu'il rend compte séparément de l'impact scientifique et de la collaboration plutôt que de regrouper plusieurs dimensions de la performance universitaire en un seul classement.

Le classement CWTS Leiden fournit ainsi une perspective plus détaillée sur les performances de la recherche universitaire.

UQ s'est classé numéro un en Australie et au 28ème rang mondial selon l'indicateur Impact: P, P (1% supérieur), PP (1% supérieur), classé par: P (1% supérieur). Calculé par comptage fractionnaire. P (1% supérieur) = Le nombre de publications d’une université qui, comparées à d’autres publications dans le même domaine et la même année, font partie des 1% les plus cités.

Le classement offre un aperçu des performances scientifiques de 938 universités dans le monde. Il utilise un ensemble sophistiqué d'indicateurs bibliométriques fournissant des statistiques significatives sur la collaboration scientifique et l'impact des universités.

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes




Auteur: Yasmina Slimani
Date de Publication: 2018-5-18






Commentaires

Article sans commentaire.