Financement de 4,69 millions de dollars de l'ARC pour renforcer les partenariats avec l'industrie

 

Douze projets de l’Université du Queensland se partageront plus de 4,69 millions de dollars de subventions de recherche du gouvernement fédéral annoncé à Canberra aujourd’hui.

Les chercheurs de UQ collaboreront avec l'industrie sur des projets tels que la protection de l’étoile de mer « couronne d'épines » (Le l'acanthaster pourpre), l'amélioration des cultures de sorgho, le développement de la nouvelle génération de systèmes laser, la valorisation des investissements numériques et la formation de la prochaine génération d'experts en matière de police et de sécurité.

Le professeur Aidan Byrne, vice-chancelier par intérim de UQ, a déclaré que ce financement constituait un résultat remarquable, ce qui réaffirme l'engagement de l'Université à s'associer à l'industrie afin de fournir des solutions innovantes dans les domaines où les besoins se font sentir.

« Notre nouveau plan stratégique a pour objectif essentiel de fournir des solutions d'importance mondiale par le biais de partenariats», a déclaré le professeur Byrne.

« Il est donc extrêmement motivant de voir le succès continu de UQ dans le programme de bourses de partenariats avec l’industrie, qui implique des chercheurs et une collaboration avec d’autres acteurs du système national d’innovation."

« Dans l'annonce faite aujourd'hui, aucune autre université australienne n'a obtenu plus de subventions que UQ."

« Je félicite les chercheurs qui ont réussi à obtenir des subventions et je suis impatient de voir l'impact de leur recherche collaborative."

Dans l'ensemble de l'Australie, 66 nouveaux projets de liaison ont été financés pour un montant total de 26,5 millions de dollars, les organisations partenaires devant apporter une contribution complémentaire en espèces et en nature de plus de 55,4 millions de dollars.

 

Les 12 projets de partenariats industriels de l'Université du Queensland financés par l'ARC :

  • Le projet sur le sorgho vise à «débloquer» les gènes disponibles tolérants au stress thermique et à fournir de nouvelles variétés mieux adaptées au climat futur. Montant du financement ARC: 605 000 $. Chercheurs de l'UQ: le professeur Graeme Hammer, le professeur David Jordan, le docteur Solomon Fekybelu, le docteur Emma Mace. Organisations partenaires: Advanta Seeds et ministère de l'Agriculture et de la Pêche.
  • Le projet de biocontrôle des étoiles de mer couronne d'épines à l'aide de la génomique et de la protéomique vise à lutter contre les épidémies destructrices d'étoiles de mer couronne (COTS) en fabriquant des appâts spécifiques à partir de substances attractives naturelles. Montant du financement ARC : 559 124 $. Chercheurs de l'UQ: les professeurs Bernard Degnan, David Craik, Sandie Degnan, Conan Wang. Organisations partenaires : Association des opérateurs touristiques du parc marin, Fondation de la grande barrière de corail.
  • Le projet «Utilisation de la photosynthèse pour la production de produits chimiques fins» vise à utiliser des algues pour produire à moindre coût des molécules complexes telles que des produits pharmaceutiques. Montant du financement ARC: 460 800 $. Enquêteurs de l'UQ: les professeurs Benjamin Hankamer et Elizabeth Gillam. Organisations partenaires: Astrazeneca, Université de Copenhague - Danemark. 
  • Restauration des forêts tropicales marécageuses. Ce projet vise à étudier les avantages pour le climat et la santé de la restauration des forêts de tourbières tropicales, en déterminant de quelle manière les activités de restauration affectent le climat régional, les incendies de tourbières, le brouillard de fumée régional et leurs effets sur la santé respiratoire et le stress thermique. Montant du financement ARC: 421 000 $. Chercheurs de l'UQ: le professeur Clive McAlpine, le professeur James Shulmeister, le docteur Luke Knibbs, le professeur Stuart Phinn, le professeur associé Paul Dargusch, le docteur Scott Lieske, le docteur Kelly Johnstone. Organisation partenaire: Badan Restorasi Gambut. 
 
  • Le nouveau projet Matériaux de cathode à haute densité énergétique pour les batteries lithium-ion vise à identifier de nouveaux matériaux à utiliser dans les batteries lithium-ion, ce qui conduira à un stockage de la batterie nettement plus économique et d'une capacité supérieure pour des éléments tels que les véhicules électriques et les systèmes de stockage de batteries solaires la maison. Montant du financement ARC: 389 000 $. Chercheurs de l'UQ: Professeur Lianzhou Wang, Dr Han Hu. Organisation partenaire: Baoshan Iron and Steel.
  • Lasers de nouvelle génération pour la communication sur fibre optique à courte portée. Ce projet développera la prochaine génération de systèmes laser pour les communications par fibre optique, ce qui contribuera à améliorer considérablement la capacité et la vitesse pour les réseaux à courte portée tels que les réseaux locaux et les centres de données. Montant du financement ARC: 385 000 $. Chercheurs de l'UQ: Dr Joel Carpenter, Professeur Aleksandar Rakic. Organisation partenaire: Finisar Corporation. 
  • Le projet "Mobilités humaines transformatrices dans un climat en mutation" vise à étudier le potentiel de diverses formes de mobilité humaine, en particulier la relocalisation et la migration, avec l'adaptation au changement climatique dans la région des îles du Pacifique. Montant du financement ARC: 379 768 $. Enquêteurs de l'UQ: Dr Karen McNamara. Organisations partenaires: Organisation internationale pour les migrations, Conférence des Eglises du Pacifique, Les fondements des peuples du Pacifique Sud, Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique. 
  • Systèmes de conversion d'énergie robustes et de haute qualité pour les réseaux de distribution. Ce projet vise à améliorer la stabilité et l’efficacité du réseau de distribution d’électricité de l’Australie, à réduire le nombre de pannes et à optimiser ses performances. Montant du financement ARC: 369 000 $. Chercheurs de l'UQ: le professeur Firuz Zare, le professeur Amin Abbosh, le professeur Dirk Kroese. Organisations partenaires: Danfoss Drives, Université d’Aalborg - Danemark.
  • Un projet visant à améliorer la manière dont les services de police et de sécurité nationale interprètent les preuves sur les scènes de crime en développant des programmes de formation nationaux permettant de former des experts précis, fiables et en amélioration constante. Montant du financement ARC: 364 188 $. Chercheurs de l'UQ: le professeur agrégé Jason Tangen, les docteurs Rachel Searston et Matthew Thompson. Organisation partenaire: police fédérale australienne, service de police (Vic), service de police de Queensland, agence consultative sur les services de police en Australie et en Nouvelle-Zélande, police d'Australie occidentale, police de Nouvelle-Galles du Sud.
  • Les hôpitaux sont en train de passer de systèmes sur support papier et en silos à des systèmes numériques entièrement intégrés pouvant servir de nouveaux modèles de soins. Ce projet identifiera la manière dont ces nouvelles plates-formes doivent être utilisées pour tirer le meilleur parti de leurs investissements. Montant du financement ARC: 330 000 $. Chercheurs de l'UQ: le professeur Andrew Burton-Jones, le professeur associé Paul Spee, le docteur Saeed Akhlaghpour, le professeur adjoint Michael Draheim, le docteur Andrew Staib et le docteur Clair Sullivan. Organisations partenaires: Hôpital et service de santé Metro South, Vancouver Coastal Health, Cerner Corporation. 
  
  • L’amélioration de la productivité des puits de gaz des gisements de charbon par le projet de circulation continue du gaz vise à mettre au point une méthode pour éliminer l’eau des puits de gaz des gisements de charbon, éliminant ainsi le recours à des pompes mécaniques, augmentant l’efficacité de la production et réduisant le coût de extraction de gaz. Montant du financement ARC: 228 838 $. Enquêteurs de l'UQ: Dr Mahshid Firouzi, Professeur Victor Rudolph, Professeur Anh Nguyen, Professeur Brian Towler. Organisations partenaires: QGC, Australia Pacific LNG, Flowdyne. 
  
  • Comprendre les mécanismes de la conservation des mangroves est un projet qui a pour objectif d’examiner comment différents facteurs - de l’interaction humaine aux décisions politiques - affectent la conservation et la restauration des mangroves. Le projet contribuera à orienter la protection à long terme de cet écosystème important et les futurs efforts de protection de l'environnement. Montant du financement : 207 812 $. Enquêteurs de l’Université : Dr Megan Saunders, De Katherine O’Brien, Professeur Catherine Lovelock, Professeur Kerri Wilson, Professeur Peter Mumby. Organisations partenaires: Terre et eau en bonne santé, The Nature Conservancy.

 

 


Voir également

Informations et Conseils pour étudier en Australie

Les universités australiennes




Auteur: Yasmina Slimani
Date de Publication: 2018-6-15






Commentaires

Article sans commentaire.