L'Université Nationale Australienne salue le nouveau président du plus grand télescope du monde.

Le physicien Robert N. Shelton nouveau président de l'Organisation des télescopes géants de Magellan (GMTO), à compter du 20 février 2017.

L'Australie et l'ANU sont des partenaires majeurs du télescope géant Magellan, qui sera le plus grand télescope astronomique au monde lors de sa mise en service au Chili dans les années 2020.

Le télescope géant Magellan regardera plus loin dans l'espace et dans le temps que n'importe quel télescope jamais construit, et il permettra aux astronomes de détecter la vie sur des planètes en orbite autour d'autres étoiles.
Ses observations d'étoiles éteintes et de galaxies lointaines aideront également les astronomes à comprendre la formation des galaxies et des étoiles, et à mieux comprendre la matière noire.

Dr Shelton a été président de l'Université de l'Arizona, et vice-chancelier exécutif et Pro vice chancellier à l'Université de Caroline du Nord. Il dirigera le développement du télescope et les levées de fonds pour le projet.

Le professeur Matthew Colless, directeur de l'École de recherche astronomique et astrophysique de l'ANU et vice-président du conseil d'administration de l'OGMT, a déclaré qu'il avait hâte de travailler avec le Dr Shelton pour construire le premier télescope géant du 21ème siècle.

Le professeur Colless a déclaré que le télescope Géant Magellan était l'investissement majeur de l'Australie dans l'astronomie optique pour la décennie à venir, au même titre que le projet "Square Kilometer Array" comme fondement de l'avenir de l'Australie dans le domaine de l'observation spatiale.

Les 11 partenaires internationaux, dont ANU et Astronomy Australia Limited, ont commencé la construction du télescope, investissant plus de 500 millions de dollars américains pour la construction du premier télescope géant de nouvelle génération.

L'Australie est un partenaire à 10% du projet, avec un investissement de 88 millions de dollars.

L'Australie construit également des éléments essentiels de l'installation, incluant deux des quatre instruments de première génération. ANU conçoit une partie du système d'optique adaptative qui corrige le flou de l'atmosphère, permettant au télescope géant Magellan de prendre des images 10 fois plus nettes que le télescope spatial Hubble.




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2017-1-25






Commentaires

Article sans commentaire.