Les ingénieurs diplômés en ingénierie minière en tête pour l'employabilité en Australie

 

Les diplômés en ingénierie minière en Australie affichent le taux d'employabilité le plus élevé de tous les diplômés incluant les ingénieurs dans toutes les autres spécialités.

 

C'est ce que révèle une analyse des embauches de jeunes diplômés sur les 34 dernières années.

Le professeur Peter Knights, directeur des études en ingénierie minière à la faculté d'ingénierie, d'architecture et d'informatique de l'Université du Queensland, a déclaré que cette étude confirmait que l'ingénierie minière était un choix de carrière gagnant.

L'étude a couvert les années 1982 à 2015 et a montré que l'ingénierie minière avait un indice d'employabilité de 92,3% sur la période.

Dans la même étude, le génie civil arrive en 2eme position avec un taux de 88,8% et le génie électrique en N°3 avec 86,2%.

"Nous devons veiller à ce que le secteur puisse répondre à la demande croissante de nouveaux diplômés prêts à relever les défis de l'exploitation minière moderne dans une économie en développement", a déclaré le professeur Knights.

" L'Australie est le premier exportateur mondial de minerai de fer et de charbon, et le Queensland est le 1er état australien exportateur de charbon.

"Environ les deux tiers du charbon du Queensland sont utilisés pour produire de l'acier, et,  avec la croissance des mégalopoles en Asie, l'industrie charbonnière et la production d'acier qui en résulte continueront d'être d'une importance vitale.

"L'industrie minière est une industrie mondiale offrant un potentiel illimité aux jeunes ingénieurs qui veulent avoir un impact positif dans le monde."

Le professeur Knights a déclaré que l'Université du Queensland ouvrait la voie avec une approche multidisciplinaire axée sur la pratique industrielle pour enseigner l'ingénierie minière.

" Nous couvrons toutes les phases des opérations minières, de l'exploration et la découverte à la faisabilité, au développement, à la production, au traitement et à la commercialisation, en passant par la restauration et la réhabilitation des terres ", a-t-il déclaré.

Le professeur Knights a ajouté que l'innovation technologique dans le secteur était également en plein essor.

"Le marché mondial des mines intelligentes - impliquant l'équipement automatisé, le matériel et les logiciels - devrait augmenter d'environ 15% par an jusqu'en 2024, et apportera également des bénéfices plus étendus", a déclaré le professeur Knights.

"Les technologies intelligentes permettent une connectivité efficace entre les travailleurs, mais aident également à réduire le gaspillage", a-t-il déclaré.

"Elles contribuent à une industrie plus sûre et plus respectueuse de l'environnement, ce que nous recherchons en permanence."

Le professeur Knights a expliqué qu'en 2017, pour la première fois, les étudiants en génie minier de l'Université du Queensland pourraient effectuer leurs stages d'ingénieur auprès des sociétés membres du Conseil des ressources de Queensland.

"Cela permettra d'assurer la formation de diplômés hautement employables, qui auront été exposés aux derniers développements du secteur, de la gestion de projet aux pratiques environnementales", a-t-il déclaré.

 

Pour connaître les filières d'études préparant aux métiers de l'ingénieur et de l'ingénierie minière et civile en Australie, contactez votre conseiller  Australie Mag




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2017-2-07






Commentaires

Article sans commentaire.