Des géologues ont découvert la plus grande faille décrochante terrestre

Des géologues ont pour la première fois observé et mesuré la faille décrochante de Banda dans l'est de l'Indonésie et ont déterminé comment elle se formait.

Jonathan Pownall, chercheur principal de l'Université Nationale Australienne (ANU), a déclaré que cette découverte aiderait les chercheurs à évaluer les dangers de futurs tsunamis dans la région du Cercle de feu, une zone entourant le bassin de l'océan Pacifique connue pour ses tremblements de terre et éruptions volcaniques.

Cet abîme est connu depuis 90 ans mais jusqu'à présent, personne n'avait été capable d'expliquer comment il était devenu aussi profond", a déclaré le Dr Pownall.

"Notre étude a révélé qu'un abîme de 7 km de profondeur sous la mer de Banda au large de l'est de l'Indonésie s'était formé par extension le long de ce qui pourrait être le plus grand plan de faille de la Terre."

En analysant les cartes à haute résolution du fond de la mer de Banda, des géologues de l'ANU et de la Royal Holloway University de Londres ont découvert que les roches recouvrant les mers sont coupées par des centaines de marques cicatricielles parallèles droites.

Ces blessures montrent qu'un morceau de la croûte terrestre plus grand que la Belgique ou la Tasmanie a été déchiré par 120 km d'extension le long d'une fissure à angle faible, ou faille de décrochage, pour former la dépression actuelle du plancher océanique.

Le Dr Pownall a déclaré que cette faille, le Décrochement de Banda, représentait une déchirure dans le fond de l'océan exposée sur plus de 60 000 kilomètres carrés.

"La découverte aidera à expliquer comment l'une des zones marines les plus profondes de la Terre était devenue si profonde", a-t-il dit.

Le professeur Gordon Lister, également du centre de recherche des sciences de la Terre de l'ANU, a déclaré que c'était la première fois que la faille était observée et documentée par des chercheurs.

"Nous avions soutenu l'hypothèse de l'existence de cette faille, nommé le Décrochement de Banda, sur la base des données bathymétriques et sur la connaissance de la géologie régionale", a déclaré le professeur Lister.

Le Dr Pownall a indiqué qu'il effectuait un voyage en bateau dans l'est de l'Indonésie en juillet, lorsqu'il avait remarqué que les reliefs terrestres proéminents concordaient avec les extensions de surface de la ligne de faille.

"J'ai été stupéfait de voir hypothèse de la faille, cette fois non pas sur un écran d'ordinateur, mais se dresser au-dessus des vagues", a déclaré le Dr Pownall.

Il semble que les rochers immédiatement au-dessous de la faille incluent ceux qui se sont élevés à partir du manteau.

"Cela démontre l'ampleur extrême de l'extension qui a dû avoir lieu lorsque la croûte océanique a été amincie, jusqu'à la fracture à certains endroits"

Le Dr Pownall a également déclaré que la découverte de la faille du Décrochement de Banda aiderait à évaluer les risques de futurs tsunamis et tremblements de terre.

"Dans une région où le risque de tsunami est extrême, la connaissance des failles majeures telles que le Décrochement de Banda, qui pourrait faire de gros tremblements de terre quand elles glissent, est fondamentale pour pouvoir évaluer correctement les risques tectoniques".




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2016-11-28






Commentaires

Article sans commentaire.