Changer le monde grâce au droit de l'environnement

Deux étudiantes en droit de l'Université du Queensland ont mis leurs compétences à l'épreuve dans l'État malaisien de Sabah, à Bornéo, via un travail juridique bénévole.

Jessica Mudryk, étudiante à la Faculté de droit de TC Beirne de UQ, et Jemma Lanyon, récemment diplômée, ont entrepris un stage de vacances d'été avec "Forever Sabah", une organisation qui soutient la transition de Sabah vers une économie diversifiée et équitable.

Les deux élèves avocates ont étudié les politiques et les lois de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et de l'état de Sarawak pour un projet sur l'agroalimentaire et la protection des grands singes en Malaisie et en Australie.

Elles ont assisté à des réunions publiques concernant une nouvelle initiative à l'échelle de l'État pour certifier l'huile de palme durable.

Jessica Mudryk a déclaré que l'expérience avait été précieuse pour comprendre comment le droit pouvait être appliqué à la protection de la faune sauvage.

" L'importance du droit de l'environnement est devenue évidente pour moi lors de la randonnée dans la jungle malaisienne et la découverte directe de sa biodiversité unique", a-t-elle déclaré.

" Envisager un avenir privé de ces espèces emblématiques telles que l'orang-outan est tout simplement insupportable."

Jessica Lanyon a estimé qu'il était très épanouissant de placer ses connaissances universitaires au service d'une cause aussi importante.
Elle a montré comment une approche multifacette du droit de l'environnement pouvait amener de profonds changements, simplement en rendant le droit accessible et en facilitant les discussions entre des parties qui jusque-là ne communiquaient pas".
"'un petit groupe d'avocats passionnés et informés suffit à faire bouger les lignes hors d'une salle d'audience".

Holly Jonas, coordonnatrice du programme d'innovation juridique de Sabah, a indiqué combien elle était impressionnée par l'engagement, la passion et l'intelligence des étudiantes.
"Les stages de l'Université du Queensland offrent aux étudiants en droit l'occasion d'acquérir une expérience pratique dans une organisation à but non lucratif."
"Nous espérons développer notre partenariat avec le Centre Pro Bono de UQ au sein une clinique juridique accréditée."

Monica Taylor, directrice du centre Pro Bono de UQ a déclaré que la faculté de droit de TC Beirne était déterminée à développer une solide éthique pro bono et un sens du service public parmi ses étudiants en droit et futurs avocats.




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2016-3-02






Commentaires

Article sans commentaire.