Nicholas Cox reçoit le prix international de la photosynthèse

Nicholas Cox, futur boursier de l'Université Nationale Australienne (ANU), a reçu le prix Robin Hill de la Société Internationale de Recherche sur la Photosynthèse.

Dr Cox du département de recherche en chimie de l'ANU a déclaré qu'il était honoré d'être reconnu internationalement pour ses recherches.

"Le prix m'a permis de présenter mon travail à toute la communauté de la photosynthèse, offrant de nouvelles opportunités de recherche collaborative", a-t-il déclaré.

Dr Cox a reçu le prix pour son travail en Allemagne destiné à développer de nouvelles méthodes pour étudier le mécanisme de l'oxydation biologique de l'eau, une étape majeure dans la photosynthèse.

"Même aujourd'hui, ce mécanisme n'est toujours pas compris, même si ce processus est responsable de tout l'oxygène dans l'atmosphère terrestre et de l'évolution de la vie multicellulaire, y compris la vie humaine", a-t-il déclaré.

"Si nous pouvions imiter ce processus, nous aurions un moyen efficace et bon marché d'utiliser l'énergie lumineuse pour générer de l'hydrogène, qui pourrait ensuite être utilisé comme combustible chimique pour alimenter la société.

"Notre économie fondée sur les combustibles fossiles repose déjà sur lune photosynthèse ancienne , des matières végétales fossilisées maintenant sous la forme de charbon, de pétrole et de gaz."

Le Dr Cox aide à établir la première installation de résonance paramagnétique électronique à champ élevé en Australie pour mener de nouvelles applications en chimie, en biologie structurale et en science des matériaux.

L'ANU collabore avec l'Université de New South Wales, l'Université du Queensland, l'Université de Wollongong et l'Université de Sydney.




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2016-9-30






Commentaires

Article sans commentaire.