Insuffler la passion de la science aux étudiants

La professeure Melissa Brown, nouvelle doyenne de la faculté des sciences de l'Université du Queensland, a décidé de réinventer la science pour la rendre plus attrayante, utile et pertinente.

Melissa Brown, biologiste moléculaire, professeure d'université et leader académique expérimenté, sera la première femme doyenne de la faculté.

" Nous vivons une période passionnante de l'enseignement des science, avec une attention particulière portée à la préparation des diplômés aux carrières du futur , à l'innovation, à l'impact de la recherche et à l'égalité des sexes", a-t-elle déclaré.

" Je suis impatiente d'élaborer et de mettre en œuvre les stratégies offrant aux étudiants en sciences une gamme d'expériences destinées à élargir les possibilités qui s'offrent à eux.

" Je souhaite également sensibiliser les enseignants et la communauté en général sur l'importance de la science et la nécessité de soutenir la recherche interdisciplinaire qui impacte des problèmes sociétaux majeurs.

" L'établissement de relations solides avec les intervenants clés du gouvernement, de l'industrie et nos partenaires internationaux sera essentiel à la réussite de cette vision et constituera une partie stimulante de mon nouveau rôle.

Le vice-chancelier et président de l'Université du Queensland, le professeur Peter Høj et le vice-président et professeur Aidan Byrne, ont publié une déclaration commune félicitant la professeure Brown pour sa nomination.

Dans son rôle actuel de vice-doyenne de la faculté de médecine et de vice-doyenne (recherche) de la faculté de médecine de l'UQ, la professeure Brown a contribué au succès des grandes entreprises et mené des initiatives pour établir des collaborations de recherche interdisciplinaires.

Parmi ses autres fonctions importantes, mentionnons la direction du département de Chimie et biosciences moléculaire de l'université du Queensland et la direction Recherche de l'institut Diamantina de UQ.

Dans ces fonctions, la professeure Brown a dirigé des initiatives qui ont amélioré la qualité de l'enseignement et l'expérience des étudiants, soutenu le développement professionnel des étudiants en recherche et des chercheurs en début de carrière et renforcé les relations avec les intervenants extérieurs.

La professeure Brown a enseigné la biologie moléculaire à plus de 10 000 étudiants de premier cycle et de troisième cycle et coordonné plusieurs cours, y compris un cours de biologie de première année avec plus de 1000 étudiants. .

Grâce à son travail de recherche, la professeure Brown a contribué à attirer plus de 25 millions de dollars en financement de recherche concurrentiel, publié plus de 90 articles et supervisé 16 étudiants en recherche et 23 étudiants en droit. .

Le professeur Høj et le professeur Byrne ont également remercié le précédent doyen de la faculté de sciences, le professeur Stephen Walker, pour ses 11 années de leadership exceptionnel à l'UQ. .

La professeure Brown prendra ses fonctions le 13 mars 2017.

Notons que l'attrait de la recherche, d'une employabilité immédiate et internationale et de la pédagogie des sciences font partie des raisons de partir étudier en Australie et notamment à UQ, pour les étudiants français mais aussi pour les étudiants du monde entier.




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2017-2-27






Commentaires

Article sans commentaire.