Comprendre l'Inde, un enjeu majeur pour l'Australie

Pour s'être focalisée sur la montée de la Chine dans l'Asie-Pacifique l'Australie est restée à la traîne dans ses relations avec l'autre puissance émergente de la région - l'Inde.

Dr Assa Doron, intervenant lors de la conférence sur l'Inde de l'Université Nationale Australienne (ANU), a déclaré que l'Australie devait faire davantage pour comprendre l'Inde sous peine de perdre d'énormes avantages potentiels.

"Nous sommes à la traîne et c'est à notre détriment. L'accent mis sur la Chine nous a masqué ce géant voisin qu'est l'Inde qui, à bien des égards, a plus d'affinités avec l'Australie", a déclaré le Dr Doron.

"Ce que j'espère, c'est que nous n'avons pas manqué le train: il y a tellement de pays qui courtisent l'Inde en ce moment que si nous ne nous intéressons pas à l'Inde, ils verront l'Australie comme un simple pays périphérique.
"L'Inde est une économie qui va prospérer sur de nombreuses années, leurs ressources en main-d'œuvre sont presque infinies, mais pour exploiter cela, vous ne pouvez pas simplement vous concentrer sur l'économie, vous devez comprendre la culture et les modes de vie indiens.

Nous avons besoin d'une compréhension culturelle profonde des besoins, des désirs et des aspirations de la jeunesse indienne afin de nous 'engager de manière productive avec elle. "
Selon les statistiques publiées par le ministère de l'Immigration et de la Protection des Frontières, 34 874 immigrants indiens sont arrivés en Australie en 2014-2015, soit plus que tout autre pays.

Le Dr Doron a déclaré que l'Australie devait établir des liens avec les organismes de recherche et avec le gouvernement pour mieux comprendre l'Inde en tant que pays.

"Cela ne peut pas se limiter à l'économie, traire la vache indienne pour ce qu'elle peut fournir, nous avons besoin d'une appréciation plus holistique des langues, de la culture et de la société indiennes si nous voulons attirer son attention".




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2016-11-10






Commentaires

Article sans commentaire.