2eme édition du concours de musique classique Whitworth Roach à l'Université Nationale Australienne

Douze étudiants de tl'université se disputeront une fraction de 20 000 $ en prix lors du Concours annuel de musique classique Whitworth Roach à l'École de musique de l'Université Nationale Australienne (ANU).

La compétition, qui se termine le jeudi 22 septembre, est soutenue par un don de Christine Roach et comprendra un premier prix de 10000 $, un deuxième prix de 5000 $ et un troisième prix de 2500 $. Le gagnant du prix du choix du public recevra 2500 $.

L'événement comprend également des performances et des contributions de musiciens internationaux. La compétition de cette année comprend une apparition du "Australian String Quartet".

"Vous choisissez les meilleurs élèves, et vous espérez qu'ils continueront à jouer et que toute la société découvre tous les plaisirs et les joies de la musique", a déclaré Mme Roach.

"La musique est tellement extraordinaire, je veux qu'elle devienne plus populaire dans la société."

Pour être éligibles, les concurrents doivent être inscrits à plein temps à l'ANU dans un programme de premier cycle ou de troisième cycle. Ils peuvent être des étudiants nationaux ou internationaux étudiant n'importe quelle discipline.

Les concurrents interpréteront un programme de musique classique solo composé entre 1615 et 1915, avec ou sans accompagnement au clavier, le 21 septembre, avant que les finalistes s'affrontent le jeudi 22 septembre lors d'une manifestation publique au Llewellyn Hall.

Mme Roach espère que son don continu pour le concours soutiendra des interprètes de musique classique de haut niveau à l'ANU pour continuer à jouer et à développer leurs compétences.

Le professeur Will Christie, directeur par intérim de l'École de musique de l'ANU, a reconnu la générosité du don de Mme Roach.

« Alors que l'École de musique va bientôt être reconstruite, la générosité de donateurs comme Christine Roach donne à l'École la reconnaissance qu'elle mérite et la motivation d'aspirer à se perfectionner», a déclaré le professeur Christie.




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2016-9-21






Commentaires

Article sans commentaire.