Collaboration entre l'Université du Queensland (UQ) et l'université de Zurich (UZH) sur le premier cours international de droit du crime organisé

un cours de droit pénal international innovant délivré en Suisse ce mois-ci a permis à un groupe d'étudiants en droit de l'Université du Queensland de développer une compréhension approfondie de la corruption, du blanchiment d'argent et du trafic d'êtres humains.  . 

Ces étudiants ont participé au premier cours international de droit pénal comparé offert conjointement par la faculté de droit TC Beirne (UQ) et l'Université de Zurich (UZH).

Ellen Wood, une étudiante participante de l'Université du Queensland , a expliqué que chaque étudiant devait faire des recherches et donner une présentation de 30 minutes. Le sujet d'Ellen était la traite des êtres humains.
"Nos sujets étaient tous extrêmement pertinents par rapport aux enjeux mondiaux actuels et les professeurs étaient de vrais passionnés", a-t-elle déclaré.
"Ils étaient nos mentors et j'étais motivée pour apprendre autant que possible.
" J'ai pris un réel intérêt à analyser le monde de la traite des êtres humains, et je me suis rarement sentie autant stimulée et déterminée".

"C'était très intéressant d'entendre du point de vue des étudiants suisses et cela a alimenté la discussion en classe".
" Le cours a été conçu pour améliorer les capacités des étudiants à rechercher et à interagir avec le matériel juridique étranger et international, à analyser de façon critique la législation et la politique, et à élaborer des recommandations pratiques pour les développements juridiques internationaux et nationaux.

Coordonné par le professeur Andreas Schloenhardt de l'Université du Queensland et le professeur Frank Meyer d'UZH, le cours a réuni 15 étudiants de Brisbane et de Zurich pour se concentrer sur le crime organisé, incluant la corruption, le blanchiment d'argent et le trafic d'êtres humains.

"La justice pénale contemporaine est de plus en plus influencée par le droit international et l'application de la loi", a déclaré le professeur Schloenhardt. "Les pays diffèrent dans la façon dont ces règles de droit sont mises en œuvre".

Ce cours explore comment les juridictions de droit commun et de droit civil comme l'Australie et la Suisse tentent de lutter contre la criminalité transnationale."


Ce cours représente une nouvelle initiative visant à favoriser la recherche et l'apprentissage de premier cycle dans un environnement international. Le prochain cours devrait avoir lieu à Brisbane début 2018.

Le professeur Schloenhardt est professeur invité à la faculté de droit de l'Université de Zurich.




Auteur: Odile Smadja
Date de Publication: 2016-2-17






Commentaires

Article sans commentaire.